La Passion du GSX-R Index du Forum La Passion du GSX-R
Le Forum de tous les passionnés de GSX-R modèle air/huile
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Petit service et entretien annuel

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    La Passion du GSX-R Index du Forum -> Technique -> Mécanique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ritalbringer
Débutant
Débutant

Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2009
Messages: 7
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Jeu 23 Avr - 22:56 (2009)    Sujet du message: Petit service et entretien annuel Répondre en citant



J'aimerais amener grand-maman (GSXR750 de 1990) se refaire faire une beauté chez le garagiste, mais quand je vois les prix EXHORBITANTS pour de simples services, j'en ai mal au porte-feuille.

Donc, jme suis dit, ben pourquoi tu t'y mettrais pas un peu. D'où le fait que je me tourne vers vous.

Soyons clairs, je débute! Je ne suis pas vraiment un spécialiste de la mécanique

Selon vous, quelles sont les petites choses d'entretien que je pourrais faire moi-même avec un minimum de documentation et de bon sens?

Je pensais à certains points, dites moi ce que vous en pensez:

- entretien chaîne
- vidange huile
- changement filtre à huile
- entretien batterie
- nettoyage/changement filtre à air
- entretien/changement plaquettes de freins
- changement bougies

A bon entendeur
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 23 Avr - 22:56 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Chouchou
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2008
Messages: 1 471
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Ven 24 Avr - 09:03 (2009)    Sujet du message: Petit service et entretien annuel Répondre en citant

Pour l'entretien chaine



Ce petit gadget est super et facile d'utilisation et il nettoie nikel

si non tu a sa aussi

Pour parcourir le plus grand nombre de kilomètres en toute sécurité, une chaîne de transmission secondaire doit être régulièrement lubrifiée et retendue. Le graissage est simple, effectuer la bonne tension n’est pas compliqué si on applique rigoureusement quelques règles.



Nettoyez, huilez

Si la chaîne est imprégnée de crasses et de poussières abrasives (du sable par exemple), nettoyez-la avant le graissage. Il existe des produits bien pratiques, munis d’une petite brosse. Avec du white spirit, ça marche, mais n’utilisez pas n’importe quel solvant, certains pouvant attaquer les joints toriques de la chaîne. À l’extérieur de la chaîne, les rouleaux qui engrènent sur les dents des pignons ne bénéficient pas de la graisse enfermée derrière les joints toriques. Rouleaux non lubrifiés = frottements plus importants = usure très rapide de la chaîne et des pignons + petite perte de puissance. La pluie lave la chaîne de son gras encrassé mais le disperse en même temps. Il suffit de la graisser quand la pluie a cessé. Le graissage le plus pratique, le plus rapide et le moins salissant consiste à pulvériser sur la chaîne de la graisse spéciale en aérosol (photo B). Vous pouvez appliquer au pinceau de la graisse en tube ou en pot, c’est une pratique habituelle dans les ateliers. On peut aussi huiler la chaîne, Honda le préconise dans ses manuels du propriétaire. Utilisez de l’huile épaisse SAE 80 ou 90.

Contrôlez la tension

Le débattement de la chaîne est l’écart que l’on trouve en la poussant au maximum vers le haut puis en la tirant au maximum vers le bas. Il doit être d’environ 3 cm. Au-delà de 5 cm, il faut retendre. Ce contrôle se fait sur béquille centrale ou latérale si votre moto possède un débattement de suspension arrière classique. Mais si votre moto est un trail, l’enfoncement de la suspension arrière tend très souvent la chaîne. Procédez au contrôle de la tension de votre chaîne en étant assis sur votre moto ou en y faisant asseoir quelqu’un. Moto sur béquille, l’enfoncement de la suspension n’est pas possible. Si vous ignorez si l’enfoncement de votre suspension tend la chaîne, vérifiez-le au moins une fois. D’autre part, l’usure ne se répartit pas toujours de façon égale : l’allongement peut être plus important à certains endroits qu’à d’autres. Faites tourner la roue arrière et vous constaterez qu’à certains endroits la chaîne paraît correctement tendue alors qu’à d’autres elle est trop détendue. C’est le « faux rond ». Prenez en référence le point où la chaîne est le plus tendue pour régler cette tension. Sinon, elle peut se retrouver par endroit beaucoup trop tendue… et casser !

Modifiez la tension

Il s’agit de reculer la roue arrière pour retendre la chaîne. Desserrez l’axe de cette roue. Vérifiez les repères de positions de cet axe sur le bras oscillant puis agissez très progressivement sur chacun des systèmes de tension de chaque côté de la roue. Par exemple, avec un réglage à vis/écrou, procédez demi-tour par demi-tour en comptabilisant leur nombre et faites exactement la même chose de chaque côté, tout en vérifiant la tension de la chaîne. Ainsi, la roue recule en restant bien alignée avec le cadre de la moto. Resserrez très fortement l’axe de roue une fois le réglage terminé. Exemple pour une CB 500 : 9 mkg à la clé dynamométrique. L’absence de béquille centrale est gênante à la fois pour graisser la chaîne et pour vérifier sa tension. Seul, avancez la moto par petites étapes pour lubrifier chaque portion de chaîne visible et vérifiez la tension. Demandez à quelqu’un de pousser la moto pendant que vous opérez, ou procurez-vous un cric automobile et placez-le de façon stable à l’arrière droit de la moto, sous le cadre, le bras oscillant ou un tube d’échappement et soulevez pour décoller un petit peu la roue arrière du sol. Vous pouvez tourner la roue librement à la main.

Source : MOTO REVUE

J'espere que déjà ceux ci répondras déjà a un de tes points méca
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Chouchou
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2008
Messages: 1 471
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Ven 24 Avr - 09:06 (2009)    Sujet du message: Petit service et entretien annuel Répondre en citant

Faire une vidange, ce n’est pas faire une révision. Huile moteur et filtre neuf sont importants, mais il ne faut pas oublier les bougies, le filtre à air, les réglages moteur et le remplacement des « consommables » de la partie-cycle. Voici les bases de l’entretien « à faire soi-même », ainsi que les contrôles à effectuer pour savoir quand l’intervention du professionnel est nécessaire.



Niveau de difficulté : Pas facile

Matériel
• Bougie(s) neuve(s).
• Huile moteur et filtre à huile.
• Jeu de plaquettes de frein neuves si nécessaire.
• Filtre à air neuf si nécessaire (papier encrassé).
• Solvant pour nettoyer filtre à air en mousse.
• Pour synchroniser les carburateurs d’un multicylindre, rampe de dépressiomètres Hein Gericke (115 €).

A ne pas faire

Négliger les entretiens peu fréquents comme la vidange de fourche (sinon problème de tenue de route et talonnage au freinage), le remplacement du liquide de frein (corrosion, grippage, réparations coûteuses) ou celui du liquide de refroidissement (abaissement de la protection antigel, des pouvoirs anticorrosion et lubrifiant).

1- Soignez la chaîne

Une chaîne de transmission secondaire bien lubrifiée dure plus longtemps. En ce qui concerne sa tension, quelques erreurs sont encore très souvent répandues. Certains oublient de la retendre, ne le faisant que lorsque les à-coups de transmission deviennent insupportables. À l’inverse, d’autres ont tendance à trop tendre leur chaîne (il faut laisser 3 cm de débattement libre). Trop tendue, la chaîne « mange des chevaux » et s’use plus vite. Enfin, l’erreur classique est de ne pas tenir compte du « faux rond », pratiquement inévitable quand une chaîne commence à fatiguer. L’usure se répartissant de façon inégale, la chaîne est tendue à certains endroits et détendue à d’autres, ce qui est à repérer en tournant la roue. Le point le plus tendu sert de référence pour régler, sinon la chaîne risque de se retrouver trop tendue et peut vous lâcher.



2 – Vidangez et remplacez le filtre à huile

Le contrôle du niveau d’huile moteur est élémentaire. La consommation d’huile est fonction du type de refroidissement du moteur, de son kilométrage, de l’utilisation qu’on en fait et de la température ambiante. Un coup d’oeil au niveau intervalles réguliers évite de casser son moteur à cause d’une surconsommation d’huile passagère (photo 1 A). Vidanger l’huile moteur et remplacer le filtre à huile est nécessaire pour la santé du moteur, y compris pour les moteurs qui consomment de l’huile (photo 1 B). Le rajout d’huile neuve n’épure pas la vieille, bien au contraire. Sachez que si vous utilisez votre puissance moteur sans en abuser, utiliser de l’huile 100 % synthèse permet de ne vidanger que tous les 12 000 km au lieu de tous les 6 000 km avec de la semi-synthétique, la pure synthèse étant beaucoup plus résistante.



3 – Surveillez les plaquettes de frein

Il faut surveiller à intervalles réguliers l’épaisseur restante des garnitures des plaquettes de frein, surtout quand elles commencent à être un peu usées. La garniture de frein est un matériau qui s’use, fixé sur un support en ferraille qui ne doit jamais venir au contact du disque. Sinon, le disque se détruit en peu de temps, et un disque coûte beaucoup plus cher qu’une paire de plaquettes. Moins de 1 mm de garniture implique le remplacement des plaquettes. Quand vous remplacez les plaquettes vous-même, n’oubliez pas que sur la grande majorité des étriers, il faut absolument nettoyer les pistons avant de les repousser ; dans le cas contraire, on introduit des saletés qui vont perturber le travail et surtout finir par gripper les freins.



4 – N’oubliez pas la batterie

La majorité des motos actuelles sont équipées de batterie de type sans entretien, mais il reste encore beaucoup de batteries classiques sur les motos en circulation. Une batterie sans entretien porte bien son nom : il n’y a rien à faire, surtout pas l’ouvrir. Elle est reconnaissable par ses parois noires, contrairement à la batterie classique aux parois transparentes. On voit au travers car il faut veiller au niveau maxi/mini du liquide pour le compléter éventuellement à l’aide d’eau. Si on ne le fait pas, les plaques de batterie exposées à l’air deviennent inefficaces et la batterie meurt.



5 – Inspectez les bougies

Le constructeur préconise le kilométrage d’inspection et de remplacement des bougies. À force de travailler, l’écartement entre les électrodes d’une bougie augmente. À l’aide d’un jeu de cales, réglez l’écartement des électrodes selon les préconisations (photo 5 A ). La couleur des électrodes des bougies vous donne une indication sur la carburation. Une bougie couverte de noir de carbone, avec de la suie qui reste sur les doigts, a une carburation trop riche. Si l’électrode centrale de sa voisine est blanche alors les papillons d’admission dans les pipes sont désynchronisés, que ce soit avec des carburateurs ou des injecteurs. Leur synchronisation est à faire pour le bon rendement et l’économie de consommation. Amenez votre moto chez votre motociste favori ou achetez une rampe de dépressiomètres à cadran pour le faire vous-même (photo 5 B). Un excès de jeu est bruyant (cliquetis) et abîme la commande des soupapes. Pas assez ou plus du tout de jeu est grave, car la soupape ne ferme plus correctement. Elle peut passer en fusion sous l’effet chalumeau de la combustion. Faire l’économie du contrôle du jeu peut coûter très cher en fin de compte.



6 – nettoyez ou remplacez le filtre à air

Le rythme d’inspection, de nettoyage et de remplacement du filtre à air est fonction de votre moto mais aussi de l’environnement dans lequel vous roulez. La « pureté » de l’atmosphère n’est pas la même à la campagne que dans un centre urbain industrialisé. Un filtre sale fait augmenter la consommation d’essence et perdre de la puissance. Il y a des filtres en papier (photo 6) ou en mousse lavable. Cette mousse se nettoie dans un bain de solvant, tel pétrole ou white-spirit. Pour un filtre papier, on chasse les impuretés à l’air comprimé ou à l’inverse avec un aspirateur ménager assez puissant. Une fois nettoyé, le papier doit se laisser traverser un peu par la lumière du jour ; sinon, il doit être remplacé.



Source : MOTO REVUE BASE ENTRETIEN
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Chouchou
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2008
Messages: 1 471
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Ven 24 Avr - 09:07 (2009)    Sujet du message: Petit service et entretien annuel Répondre en citant

J'espere que cela pourrais t'aider un peu de tte façon les experts en mécanique completerons ce post comme ils se doit pour que tu ne sois pas induis en erreur et que tu puisse le faire toi même
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:53 (2016)    Sujet du message: Petit service et entretien annuel

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    La Passion du GSX-R Index du Forum -> Technique -> Mécanique Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template